AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Good Morning. Or not. (Seorsa & Saoirse)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 10/10/2014

Personnage
Pouvoir:
Âge: 20 ans
Métier: Etudiant en biologie animale appliquée

MessageSujet: Good Morning. Or not. (Seorsa & Saoirse)   Lun 13 Oct - 14:48

Seorsa n'en pouvait plus de ce foutu canapé. Il lui filait des courbatures d'Enfer. Il avait l'impression d'être plus fatigué qu'au moment de se coucher. C'était absolument agaçant. Cette antiquité était tellement usé qu'il était impossible de le convertir en lit. Et franchement, dormir sur un mètre soixante de long quand on fait vingt centimètres de plus, c'est juste improbable. Il avait dû prendre une mauvaise position et se vriller les muscles du cou. Tout ça pour quoi ? Pour que Saoirse puisse niquer avec sa pétasse dans leur chambre. Des fois, il avait envie de hurler sur son frère que ce n'était qu'un pauvre con, mais dès qu'il se retrouvait en face de lui, il ne faisait que l'écraser et éviter les conflits. C'était toujours comme ça. Pourtant, cela le rendait malade de rentrer dans leur chambre après ce genre de moments, l'odeur lui donnait envie de vomir, il était obligé de tout laver dans la chambre et de faire brûler tout un tas de bougies parfumées. Bref. Il n'aimait pas que son frère ramène des gens chez eux.

Il resta de longues minutes sur le canapé, les yeux dans le vague. Il avait envie de dormir plus, mais il savait aussi que c'était son seul jour de libre pour réviser ce gros exposé qu'il devait présenter dans une semaine. Pfff. Il n'avait aucune motivation. Il se traîna jusqu'à la douche, faisant exprès de faire tomber les flacons, de chanter faux sous la douche en étant presque collé à la cloison de leur chambre, et il n'avait même pas à se forcer pour massacrer n'importe quelle chanson. Saoirse allait le tuer pour ça mais il s'en fichait. Il ne s'était gêné pour bousiller sa nuit et leur mère était déjà parti pour son job de jour. Donc il n'emmerdait que les emmerdeurs. Un juste retour des choses.

Il enfila un tee-shirt, un sweater, un vieux jeans et sortit de là, ses cheveux toujours trop longs s'égouttant sur ses vêtements. Il avait à peine posé un pied dans le couloir qu'une fille sortait de la chambre. Il la dévisagea des pieds et la tête. Même pas un 5 sur l'échelle de notation. Il eut un froncement de nez, ignorant son « bonjour » avec tout le mépris qu'il avait en réserve. Il alla ensuite dans la cuisine, se servant un café sans sucre. Elle finit par arriver avec son air d'ingénue. Putain, comme s'il allait croire à son numéro alors qu'il l'avait entendu couiner une bonne partie de la nuit. Il lui jeta un regard affligé par dessus sa tasse.

« Excuse-moi, je peux prendre un café ? »

Le rouquin explosa de rire, manquant de projeter une bonne partie de sa tasse. Il posa celle-ci, et s'avança vers le couloir, dépassant cette fille sans un regard.

« Sao... Hmmm.... Saaooo... Oh...oui.... Faiiis-moi un caféééé ! »cria-t-il dans une parfaite imitation de l'extase du coït. Il exhala un fabuleux cri d'extase avant de reprendre d'une voix plus posée. « Tu l'a ramenée ici, tu t'occupes de ta pouffe, je suis pas ton putain de laquais Saoirse ! »


Si je pouvais passer 5 heures dans la peau d'une fille, je les ferais tomber tous, comme dans un jeu de quilles !


Dernière édition par Seorsa O'Caellaigh le Jeu 16 Oct - 3:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 10/10/2014

Personnage
Pouvoir:
Âge: 20 ans
Métier: Agent de service hospitalier

MessageSujet: Re: Good Morning. Or not. (Seorsa & Saoirse)   Mer 15 Oct - 14:14

Saoirse n'était vraiment pas du matin... et vu que son frangin avec foutu le bordel, il était de mauvaise humeur. Comment ça il était mal placé pour lui en vouloir ? Chut, Saoirse avait forcement raison, un point c'est tout. La fille qu'il avait ramenée était sortie de la chambre, il entendait déjà son frère se foutre de sa gueule. Il attrapa un jean et l'enfila avant de ramasser les fringues que la nana n'avait pas prises... Lorsqu'il sortit de la pièce, son frère lui fit la remarque sur le fait de s'occuper de la meuf qu'il avait ramené. C'était quoi son nom au fait ? Bah de toute façon, vu qu'il ne la reverrait jamais, il s'en foutait complément, alors il opta pour Machine, c'était très bien pour elle et super original non ? Il tendit les fringue à jeune femme avant de la conduire courtoisement à la porte... et de la mettre de dehors avant de fermer à clé. « bye bye Machine... » Elle cogna contre la porte un moment en le traitant de tous les noms avant de ses lasser visiblement. Il n'entendait plus ses piaillements lorsqu'il alla à la cuisine pour se faire un café. « Voilà, comme ça personne s'occupe d'elle, j'ai déjà été bien gentil de la laisser dormir dans mon lit... elle va pas se plaindre, j'aurais pu la foutre dehors à 4h du mat'. » Il haussa les épaules avant d'avaler un peu du liquide amer et un peu trop chaud. Saoirse fit la grimace avant de rajouter un sucre dans sa tasse. Il n'était pas super réveillé pour avoir oublié ça.

Il afficha un sourire amusé en voyant la nana en bas de l'immeuble, elle allait devoir rentrer en bus visiblement... Comme si c'était son problème. Elle n'avait qu'à pas être aussi conne pour se laisser avoir par un connard. Les filles... toutes les mêmes. Quoi qu'avec les mecs, c'était parfois pareil. Quoi qu'il en soit, une personne de plus à Londres savait maintenait que Saoirse était le roi des cons et que le fréquenter était une bien mauvaise idée. « Hum et tu devrais arrêter de chanter... il pleut déjà tout le temps à Londres, ce serait bien de ne pas déclencher un tsunami dans la tamise. » Il haussa les épaules, son air de connard accroché sur son joli minois. Évidemment, pour lui, un tsunami dans la tamise, ça avait du sens, vu le peu qu'il avait suivi à l'école, il ne fallait pas trop lui en demander quoi. Il n'était pas le génie de la famille, c'était Seorsa. Lui il bossait comme ramasse merde dans un hôpital, il ne faisait pas d'études, de toute façon, il serait devenu fou s'il avait dû en faire. Enfin bref, d'ailleurs, aujourd'hui, il ne bossait pas, d'où le fait qu'il se soit permi de s'offrir une nuit de débauche.


Talk dirty to me
I'm that flight that you get on, international. First class seat on my lap girl, riding comfortable. Been around the world, don't speak the language but your booty don't need explaining all I really need to understand is when you talk dirty to me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 10/10/2014

Personnage
Pouvoir:
Âge: 20 ans
Métier: Etudiant en biologie animale appliquée

MessageSujet: Re: Good Morning. Or not. (Seorsa & Saoirse)   Jeu 16 Oct - 15:52

Le rouquin eut un soupir en voyant enfin son frère sortir de leur chambre. Il le suivit du regard avec ces fringues à la main. Qu'est-ce qu'il foutait ? Il observa la scène interdit, échangeant un regard étonné et sans doute compatissant avec la pauvre fille qui essayait d’échapper au traitement de son jumeau. Il était toujours surpris par la violence de ses comportements. Comment pouvait-on coucher avec une fille et le lendemain la traiter avec autant de mépris, et d'inhumanité. Seorsa regrettait presque de ne pas avoir offert à cette fille un café. Un malheureux café. Il eut un soupir. Elle n'avait vraiment pas de chance de s'être laissé tombée dans les bras d'un tel connard. Comment pouvait-on encore se faire avoir ? Tout le monde ne connaissait pas la triste réputation de son frère ? Pourtant, ce devait être de notoriété publique maintenant ! Seorasa regarda la porte qui vibrait sous les coups de poings un peu peiné, et carrément gêné. Il avait un peu honte d'avoir laissé son frère traiter un être humain avec autant de méchanceté. Il aurait peut-être dû l'arrêter ? Même s'il n'aimait pas franchement cette fille, elle ne méritait pas ça. Personne ne méritait ça. Sauf peut-être son frère au final. Ce serait un juste retour si quelqu'un le traitait un jour ainsi, même si Seorsa ne le souhaitait pas vraiment. C'était assez paradoxal.

« Sao, t'es vraiment un enfoiré... »murmura la rouquine en arrivant dans la cuisine.

Oui, LA rouquine. Il mit plusieurs secondes avant de calculer que sa voix était un peu trop aiguë. Il eut un soupir en découvrant cela. Il n'aimait pas ça, quand il ne s'apercevait pas de ce que faisait son corps. C'était sans doute à cause de la fatigue et de l'émotion qu'il avait ressenti pour cette pauvre fille que son organisme avait décidé de changer. Son jean était du coup un peu trop serré sur ses hanches. Il déboutonna sa braguette pour être à l'aise. De toutes façons, personne ne le verrait comme ça à part Saoirse, alors, ça n'avait pas d'importance que ce soit impudique ou impoli.

« Il ne peut pas y avoir de Tsunami dans la Tamise... Et tu es mal placé pour me reprocher quoi que ce soit ! Vous avez hurlé comme des obsédés la moitié de la nuit ! J'aurai bien aimé pouvoir dormir ! »répliqua-t-il autant agacé que lassé, de cette voix qui était plus stridente.


Il repoussa ses cheveux et s'approcha de Sao, récupérant sa tasse, s'adossant au plan de travail à côté de lui pour boire son café. Il but une gorgée, puis finalement regarda son frère.

« N'empêche, tu pourrais faire un effort, elle était pas terrible celle-là, même moi je suis plus mignonne... »lança-t-il avec un petit sourire narquois, un brin charmeur sans doute aussi, l'habitude sous cette forme sans doute.


Si je pouvais passer 5 heures dans la peau d'une fille, je les ferais tomber tous, comme dans un jeu de quilles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 10/10/2014

Personnage
Pouvoir:
Âge: 20 ans
Métier: Agent de service hospitalier

MessageSujet: Re: Good Morning. Or not. (Seorsa & Saoirse)   Lun 20 Oct - 19:54

Finalement, ce n'était plus son frère qui arriva dans la cuisine, mais sa sœur. C'était toujours assez bizarre, mais drôle. Enfin bref, elle lui reprocha d'être un enfoiré. Comme s'il n'était pas au courant depuis le temps, Seorsa devait pourtant savoir que Saoirse n'avait pas de limite lorsqu'il s'agissait d'être monstrueux. Comment ça, il ne pouvait pas y avoir de tsunami dans la tamise, il y avait pourtant de l'eau et l'eau ça faisait des vagues... Enfin bon, dans le fond, il s'en foutait. Il leva les yeux au ciel quant à son reproche, il habitait aussi ici, du coup, il avait le droit de baiser quelqu'un au même titre que qui que ce soit sous ce toit. Sauf leur mère, ce serait carrément dégueulasse qu'elle ramène un mec... Saoirse ferait tout pour le lui piquer. Si elle voulait baiser, elle faisait ça ailleurs que chez eux. Il avala un peu de son café sucré en haussant un sourcil lorsque Sao affirma que la meuf qu'il avait choisi n'était pas à son goût. En même temps, il ne devait pas avoir beaucoup de goûts puisqu'il n'avait jamais montré de l'intérêt pour personne, si c'était le cas, il ne serait plus puceau cet idiot.

« T'es jalouse ? Tu veux que je te baise à sa place ? » Lâcha-t-il avec une certaine provocation dans la voix. « Ce ne serait pas de l'inceste puisque j'ai un frère, pas une sœur. » Il afficha un air sûr de lui. Est-ce que c'était glauque ? Sans doute. Mais bon, Saoirse était du genre à ne pas avoir vraiment de limite. Il faut dire qu'il avait un pouvoir qui faisait vomir les gens, ça lui allait assez bien au final. C'était aussi un super moyen de se venger lorsqu'il en avait besoin. Vomir en public, sur quelqu'un, quoi de plus honteux et répugnant ? En tout cas, le blond n'avait aucun scrupule à utiliser son don a tort et à travers. « Enfin bon, tu devais être au courant que je suis un enfoiré depuis le temps. Et puis t'avait pas l'air de spécialement bien t'entendre avec cette conne alors me dit pas qu'elle ne méritait pas ça. Si tu veux la rappeler j'ai son numéro. » Il afficha un sourire en coin avant de reprendre sur un ton moqueur. « Ce serait l'occasion de perdre ta virginité... en plus elle est douée avec sa langue... Elle m'a fait des trucs assez plaisants. » Il rit un peu, il savait bien que son frère n'avait surement pas envie d'entendre ce genre de choses, mais emmerder les gens, c'était dans sa nature, alors il ne pouvait pas s'en empêcher lorsqu'il en avait l'occasion.


Talk dirty to me
I'm that flight that you get on, international. First class seat on my lap girl, riding comfortable. Been around the world, don't speak the language but your booty don't need explaining all I really need to understand is when you talk dirty to me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 10/10/2014

Personnage
Pouvoir:
Âge: 20 ans
Métier: Etudiant en biologie animale appliquée

MessageSujet: Re: Good Morning. Or not. (Seorsa & Saoirse)   Jeu 30 Oct - 23:18

Seorsa manqua de s'étouffer à croire que son café était maudit ce matin-là. Il regarda son frère avec un air horrifié. Comment pouvait-il sortir des conneries pareilles ? Ce n'était pas possible. Même s'il changeait de corps, ils étaient frères. Même sans lien de sang, ils auraient été frères ! Ils avaient grandi ensemble, ils avaient fait des conneries ensemble, ils avaient pris leurs bains ensemble, ils s'étaient emmerdé toutes leurs adolescences. Alors non, hors de questions que ce pénis qui n'avait rien de fabuleux visite quoi que ce soit chez lui. Parce que irk non. Rien que d'y penser il en avait la nausée. Il fixa son frère.

« T'es barge, Sao. Comme si je pourrai avoir envie de... C'est dégueulasse ! En plus je sais même pas... Raah. »lâcha-t-il avec un ton offusqué.

Le rouquin sous sa forme féminine continua de boire son café, essayant de s'ôter les images glauques de sa tête. Ses joues étaient en feu. Et voilà que son frère reprenait sur son idée. Lui donner le numéro de cette fille ? Merde, il avait besoin de la charité ou quoi ? Et qu'est-ce qui lui disait qu'il voulait perdre sa virginité dans les bras d'une fille ? Qu'est-ce qui lui disait qu'il voulait à tout prix perdre sa virginité d'ailleurs ? S'il avait voulu, il aurait pu le faire cent fois ! Au moins. Parce qu'avec son corps de fille, il plaisait aux garçons. Mais ce n'était pas lui et il voulait trouver quelqu'un qui l'aime lui, qui aime son corps, le vrai, et qui ne veuille pas juste coucher avec lui, quelqu'un de bien. Quelqu'un qui l'aime. Il n'était pas prêt d'y arriver. Il eut un soupir.

« Arrête Sao, t'es glauque franchement... J'ai pas envie qu'une fille que je connais pas fourre sa langue n'importe où sur mon corps. Sans façon. »lâcha-t-il avec un peu trop de répondant. « Et je m'en fous d'être encore puceau. Je m'en porte très bien ! Et puis quand je te vois, j'ai pas l'impression que tu sois plus heureux que moi ! »

Il s'emporta légèrement. Sa tasse était vide. Il posa sa tasse sur le plan de travail un peu trop brusquement avec un nouveau soupir. Il s'approcha de Saoire. Il se colla à lui, sa tête se posant sur son épaule. Il se sentait bien contre son frère. Mieux que contre n'importe qui d'autre. Même s'ils ne se comprenaient pas toujours. C'était eux deux contre le reste du monde. Il déposa un bisou sur sa joue, soupirant d'aise. Son comportement pouvait paraître bizarre.

« Je t'aime Saoirse. Je veux que tu sois heureux. Tu le sais, n'est-ce pas ? »murmura-t-il doucement.


Si je pouvais passer 5 heures dans la peau d'une fille, je les ferais tomber tous, comme dans un jeu de quilles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 10/10/2014

Personnage
Pouvoir:
Âge: 20 ans
Métier: Agent de service hospitalier

MessageSujet: Re: Good Morning. Or not. (Seorsa & Saoirse)   Mer 5 Nov - 14:33

Saoirse afficha un sourire malsain en entendant les paroles de son frère. Il l'avait choqué. C'était le but. Est-ce qu'il l'aurait fait si Seorsa avait approuvé ? Hum, bonne question. Après tout, avec ce corps de fille, il ne ressemblait plus à son frère. Enfin, bref, c'était tellement facile de le choquer et de l'emmerder que le châtain clair n'avait aucun mal à ce petit jeu là, en plus, c'était un jeu dont il ne se lassait pas. Faire chier les gens c'était tellement distrayant. Pas étonnant qu'il ait plus d'ennemis que d'amis. Dire qu'il s'en fichait d'être puceau, c'était bien une réplique de puceau ! Évidemment, il ne connaissait pas le plaisir donc ça ne pouvait pas lui manquer. En tout cas, il savait qu'il était glauque vu le nombre de fois que son frangin le lui disait. Saoirse afficha un air étonné lorsque la rouquine se colla à lui. Bah il avait beau dire qu'il était dégueu, ce n'était pas lui qui était le plus tactile pour le coup. Il l'embrassa sur la joue en affirmant qu'il voulait qu'il soit heureux. Rho ce que c'était niais. On se serait cru dans un film pour meuf.

« Je suis très heureux comme ça. Enfin j'envisageais de braquer une banque pour pouvoir me payer des putes de luxe afin d'être encore plus heureux, tu veux me suivre ? » Lâcha-t-il avec provocation. Il savait bien que son frère n'était pas du genre à faire de telles conneries et dans le fond, lui non plus... Quoi que ? Il avait trop peu de morale pour pouvoir dire non si un jour on lui proposait de braquer une banque avec le matos nécessaire et une équipe performante. Parce que bon, se retrouver en prison, non merci. Quoi qu'avec son don, il pouvait faire s'évanouir les flics qui l'emmerderaient. Enfin bon, maintenant il était un honnête citoyen, ses TIG étaient de l'histoire ancienne... Honnête citoyen... Nan jamais il ne serait ça lui ! « Tu sais que tu devrais te décoincé quand même. Est-ce que tu te branles assez au moins ? En fille ou en mec, c'est qu'un détaille pour toi. » Il affichait son habituel sourire provocateur. Il se demandait ce que ça pouvait bien faire de se branler en ayant le corps d'une meuf... Bah, lui, il ne serait jamais au courant. Et peut-être que c'était mieux ainsi... il aurait donné une très mauvaise image des filles s'il avait eu le même don que son frangin... Il aurait sans doute été une chienne, le genre de meuf qu'on traite de pute et qu'on méprise mais qu'on est bien content de trouver lorsqu'on est en maque !


Talk dirty to me
I'm that flight that you get on, international. First class seat on my lap girl, riding comfortable. Been around the world, don't speak the language but your booty don't need explaining all I really need to understand is when you talk dirty to me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 10/10/2014

Personnage
Pouvoir:
Âge: 20 ans
Métier: Etudiant en biologie animale appliquée

MessageSujet: Re: Good Morning. Or not. (Seorsa & Saoirse)   Mar 11 Nov - 21:19

Braquer une banque ? Parce qu'il n'avait pas eu assez de problème avec la justice ? Le rouquin fronça les sourcils de façon un peu réprobatrice. Mais il ne bougea pas, restant collé à lui sous sa forme féminine. Il savait qu'il ne risquait rien contre lui malgré tout ce qu'il pouvait dire. S'il y avait bien quelqu'un qu'il ne craignait pas, c'était son frère, sa famille. Logique qu'il n'en ait pas peur. Quoique, petit, il avait bien eu peur de son père... C'était différent. Quoique parfois Saoirse avec ses colères lui ressemblait un peu. Seulement en son jumeau, il avait confiance, c'est la vraie différence.

« Arrête de dire des connerie, si tu prévois un braquage de banque, demande-moi d'être le cerveau de la mission, sinon, tu risques de passer la fin de ta vie en prison, ce serait dommage. »lâcha-t-il avec un sourire taquin. « Et puis moi, je peux me faire passer pour quelqu'un d'autre, c'est plutôt un avantage pour une attaque armée non ? »

A dire vrai, il ne s'y connaissait pas vraiment en grand banditisme mais en toute logique, ça devait être bien pratique. Seulement, il était bien trop honnête pour faire ce genre de truc. Il n'était pas comme son frère, les lois, il les respectait à 99,9 %. Sauf quand il s'agit de crapahuter sur les toits de la ville bien sûr, mais c'est une maigre exception et puis, ça lui avait permis de rencontrer Oliver non ? D'ailleurs penser à lui alors que son frère parler de se branler, c'était étrangement raccord et gênant. Le rouge arriva aux joues de Seo. Que ? Quoi ? Ah non pas encore la masturbation ! Il quitta les bras de son frère avec un air réprobateur.

« Je me branle suffisamment, merci de t'en soucier ! »répondit-il un peu trop vite. « Et je me décoincerai quand je le voudrais ! Et si ça se trouve ce sera bientôt ! »

Il attrapa un paquet de biscuit dans un placard, et l'ouvrit pour en grignoter quelques uns, s'installant à côté de son frère. Se permettant même de tremper un des biscuits dans le café de son frère vu que sa tasse était vide. Il le mangea doucement un peu pensif.

« Tu crois que tu pourrais me laisser l'appartement vendredi soir ? Je sais que maman est pas là... Et j'aimerai bien avoir l'appart' pour inviter quelqu'un... »finit-il par demander assez mal-assuré.

Il avait peur que son frère lui demande pourquoi, pour qui, bref, l'interrogatoire standard, et en fait, il s'en serait bien passé. C'était suffisamment compliqué comme ça d'en pincer pour un presque inconnu...


Si je pouvais passer 5 heures dans la peau d'une fille, je les ferais tomber tous, comme dans un jeu de quilles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 10/10/2014

Personnage
Pouvoir:
Âge: 20 ans
Métier: Agent de service hospitalier

MessageSujet: Re: Good Morning. Or not. (Seorsa & Saoirse)   Mer 19 Nov - 12:47

Puisque Seorsa ne se décollait pas de lui, Saoirse glissa sa main pour pincer les fesses de la fille qu'il avait accrochée à lui. D'ailleurs, c'était marrant qu'il arrive toujours à se trouver des plans culs étant donné que c'était un vrai goujat (même avec son frère/sa soeur par moment)... L'expression qui disait que les femmes aimaient les connards devait avoir un fond de vérité. Enfin bref, il haussa un sourcil lorsque la rousse lui fit une réflexion sur son braquage de banque... franchement, s'il filait la nausée aux flics présents et les faisait vomir tour à tour, il y avait peu de chances qu'ils s'occupent de son arrestation... toujours dans l'hypothèse folle qu'il braque une banque. Nan le pouvoir de son frère était naze pour ce genre de truc, le seul intérêt du pouvoir de celui-ci, c'était définitivement les expériences sexuelles et rien d'autre... dire qu'il n'en profitait même pas. Bon passons, il avait réussi à faire fuir la rousse en lui parlant de masturbation. Saoirse afficha un air étonné en entendant les propos de son frère... Oh il y avait quelque chose derrière tout ça et lui l'histoire d'appartement, c'était encore plus intriguant. Le châtain était peut-être un peu débile, mais ce genre de choses atteignait très bien son cerveau ! Il avala un peu de son café avant de prendre la parole.

« Quelqu'un ? Quelqu'un genre... quelqu'un ? Lâcha-t-il sur un ton pervers et amusé. Une fille ou un mec ? Quelqu'un qui va enfin s'occuper de ta virginité ? » Il haussa les sourcils de manière provocatrice. Seorsa allait enfin devenir un homme ? Ou une femme ? Il faisait bien de qu'il voulait avec son corps et son pouvoir à ce niveau-là, Saoirse s'en fichait pas mal. Le plus intéressant c'était que le roux devait avoir une personne qui lui avait tapé à l'œil... Bon d'accord, il y avait un peu de jalousie du côté du châtain, mais cette annonce était tellement hallucinante qu'il préférait ravaler sa jalousie pour en savoir plus. « Bon alors raconte sinon je ramène toutes les putes et les clodos que je trouverais vendredi. » Ajouta-t-il avec un sourire trollesque. Il en était capable en plus, du coup, Seorsa avait plutôt intérêt à lui répondre s'il ne voulait pas que son vendredi soit foutu à l'eau. Comme si gâcher la soirée de Seorsa avec la personne qui voulait piquer son frère allait le déranger, non ça l'arrangerait même. Enfin, si le roux lui disait la vérité, il respecterait sa part du marché, il aurait le temps de troller cette personne plus tard puisque que Sao était du genre fidèle, ce n'était pas lui qui fouterait ce quelqu’un à la porte une fois le coup tiré... Oui, Saoirse avait décidé que le quelqu'un en question, c'était un plan cul... Il connaissait trop bien son frère pour que cette demande cache quelque chose d'énorme.


Talk dirty to me
I'm that flight that you get on, international. First class seat on my lap girl, riding comfortable. Been around the world, don't speak the language but your booty don't need explaining all I really need to understand is when you talk dirty to me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Good Morning. Or not. (Seorsa & Saoirse)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Good Morning. Or not. (Seorsa & Saoirse)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Good Morning England - Demande de partenariat
» Good morning, Ireland ! (23/01/12 à 10h12)
» Good Morning, Good morning we talked the whole night through
» Good morning, sunshine. [Hiro Shima]
» you say good morning when it's midnight going out of my head alone in this bed ∞ 6/11/11 4h35

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Misfits • Forum RPG :: Londres :: Tottenham :: Logements sociaux :: Famille O'Callaigh-