AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Riverside - Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 12/10/2014

Personnage
Pouvoir:
Âge: 20 ans
Métier: En TIG - Tagueur

MessageSujet: Riverside - Libre   Jeu 23 Oct 2014 - 22:51

RIVERSIDE
I walk to the borders on my own. To fall in the water just like a stone. Chilled to the marrow in them bones. Why do I go here all alone. Oh my God I see how everything is torn in the river deep And I don't know why I go the way. Down by the riverside.

Journée de merde. Oliver avait l'impression de gâcher son temps, de le perdre littéralement en le donnant gratuitement à l'état Britannique. Il ne se sentait même pas utile, en plus, à effectuer toutes ces tâches de merde comme effacer les graffitis (en tant que dégradeur de mur, c'était une véritable torture), nettoyer des salles de sports ou divers lieux publiques saccagés par les londoniens. Aujourd'hui c'était ramassage d'ordure au bord de la Tamise. Il en était à son sixième préservatif usagé de la journée et il en avait ras-le bol ! Cela faisait un moment qu'il réclamait une pause à leur éducateur qui refusait catégoriquement de la lui accorder. Ce connard voulait sans doute sa mort. L'envie de clope se faisait de plus en plus forte. Oliver sentait qu'il allait exploser d'un instant à l'autre et imaginait déjà mille et une façon de faire chier le type chargé de les surveiller.
Cela faisait un moment qu'il ne s'était pas entraîner à utiliser sa fameuse capacité à manier les émotions. Il y vit une occasion.
Fermant brièvement les yeux, il tenta d'écouter le rythme de son coeur, d'oublier le reste. Il devait avoir l'air d'un abruti à rester la, les yeux clos, dans sa combinaison orange, un sac poubelle dans une main.

« Shepherdson, qu'est ce que tu fous ? »

Oliver sursauta, tout à sa concentration il s'était laissé surprendre par son superviseur qui le regardait d'un drôle d'air. Le blond grommela quelque chose d'incompréhensible, gêné d'avoir lamentablement échoué dans sa vaine tentative de contrôle de son maudit pouvoir et se remit au travail, en soupirant. Il désespérait presque de ne même pas parvenir à atteindre un semblant de contrôle. Il ne faisait que subir ce talent aux allures de malédiction, alors que ça pourrait tellement être utile au quotidien pour manipuler le monde...! Non, au lieu de ça, il se tapait les états d'âmes de gens dont il se fichait éperdument, quand il ne le désirait pas... Il soupira longuement, broyant du noir, rêvant de s'enfumer les poumons.

« Arrête de faire la tête... va la prendre ta pause... » finit par dire l'éducateur, levant les yeux au ciel devant la mine dépité du jeune homme.
Il ne fallait pas le lui proposer deux fois. Oliver laissa son sac et ses gants dans un coin et s'éloigna un peu, se posant sur un banc pour se griller une petite cigarette et consulter son téléphone portable. Il la savoura sa clope, tirant dessus tranquillement, profitant de sa pause. Son regard observa les environs, se posa sur les abords de la Tamise, la journée marquait sa fin, plus qu'une heure et il rentrerait chez lui. Il ne lui manquait qu'une bière bien fraiche, voir un joint et il serait au paradis songea-t-il, appréciant la vue simple qui s'offrait à lui.
Tout à son observation, il jeta machinalement son mégot éteint en l'air, sans remarquer qu'il venait littéralement de le balancer dans la tête de quelqu'un qui passait non loin...


When you’re close to me.
Up on melancholy hill there’s a plastic tree. Are you here with me just looking out on the day, of another dream. Well you can’t get what you want but you can get me. So let’s set up and see. ‘Cause you are my medicine. When you’re close to me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 26/10/2014

Personnage
Pouvoir:
Âge: 19
Métier: Etudiante en sciences occultes

MessageSujet: Re: Riverside - Libre   Sam 1 Nov 2014 - 19:34

"Merde, merde, merde !" m'écrié-je comme une forcenée, en courant au bord de la Tamise. "Quelle conne !" J'ai passé la journée dans les bouquins à fumer comme un pompier, j'ai complètement zappé que mes TIG commençaient aujourd'hui. Il reste à peine une heure avant la fin de la journée, si je me pointe peut-être que l'éducateur sera indulgent et me laissera tranquille pour les jours suivants. Les gens se retournent sur mon passage, s'interrogeant probablement sur la raison qui pourrait pousser une fille à courir dans ce froid de canard en ne portant qu'un short et une chemise couverts de peinture.

A bout de souffle et surtout à bout de nerfs, j'aperçois au loin, des gens en combinaisons oranges, moches et voyantes, ça c'est une putain de punition ! L'un d'eux est un peu à l'écart, assis sur un banc. Tout en tâchant de reprendre une respiration normale et une certaine constance, j'avance vers lui. Voir la fumée qui s'échappe de sa bouche me fait penser à mes clopes et j'en salive d'envie. D'une main tremblante, j'attrape le paquet dans mon sac et allume une cigarette en marchant à reculons pour la couvrir du vent. Lorsque je me tourne à nouveau vers le banc où se trouve le garçon, je remarque qu'il me tourne le dos maintenant, est-ce volontaire ? Du genre "laisse moi tranquille, viens pas me faire chier toi !" ?

Je continue sur ma lancée, heureuse d'avoir à nouveau la possibilité de respirer normalement sans haleter comme un petit chien car oui, c'est plus pratique pour parler. Au moment où je m'apprête à ouvrir la bouche pour l'interpeler, il me lance son mégot pile entre les deux yeux.
" Puuuuutaiiin !" je plaque ma main à l'endroit où celui-ci m'a touché, ayant peur qu'il ait été allumé mais par chance, il était froid. Le garçon, qui a suivi la scène me regarde d'une manière assez étrange, est-ce qu'il me cherche ?!
" T'excuses pas surtout. Il est où ton agent de prob' monsieur je-jette-mes-clopes-sur-les-gens ?" lui demandé-je après avoir tiré une longue bouffée sur la mienne.


...Keep calm, stay calm....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 12/10/2014

Personnage
Pouvoir:
Âge: 20 ans
Métier: En TIG - Tagueur

MessageSujet: Re: Riverside - Libre   Lun 10 Nov 2014 - 23:07

Tout à sa contemplation, Oliver était loin de se douter qu'il avait attiser la colère d'une jeune femme qu'il ne valait mieux pas agacer. Mais que pouvait-il y faire, si elle se trouvait la, sur le chemin de la chute de son mégot ? Elle avait qu'à faire attention, merde. Oliver et sa mauvaise foi légendaire toisèrent la jeune femme d'un regard peu sympathique. Pourquoi lui adressait-elle la parole ? Il avait une putain de combinaison orange, c'était sensé faire fuir les gens et empêcher toute conversation, normalement ? Il ne sembla pas comprendre, sur le coup, ce qu'elle pouvait bien lui reprocher avec ses grands airs de guerrière prête à en découdre. Il soupira bruyamment. Elle allait gâcher sa pause, à ce train là.

« Je t'emmerde. Qu'est ce que ça peut te foutre ? Tu veux ramasser des capotes avec nous ? » rétorqua le blond d'une voix étrangement calme, sortant une autre cigarette de sa poche. C'est avec un malin plaisir qu'il s'imaginait déjà lui balancer son futur mégot en pleine face.
Il l'observa un peu, constata les tâches de peinture sur sa chemise, ce petit détail titilla malgré lui sa curiosité, lui même coutumier des tâches sur ses vêtements. Mais ça s'arrêta à cette pensée, elle était bien trop hystérique pour qu'il daigne avoir une conversation avec cette fille.

« Si tu tiens tant que ça à récupérer des préservatifs, tu sais tu peux en trouver à pas cher dans une bonne pharmacie, je peux même t'en filer un, si tu insistes... » continua le jeune homme, un sourire sarcastique étira ses lèvres. Il reluqua sans équivoque la jeune fille, tout à fait doué pour jouer au con quand il avait envie d'en être un. Parce qu'en toute honnêteté, il en avait rien à carrer de la jeune femme, mais l'idée de faire chier son monde lui plaisait bien.

« Sinon, l'autre con qui nous sert d'agent de probation est la bas. » grogna-t-il finalement, faisant un signe de tête vers le groupe de jeune et leur éducateur qui semblaient en pleine conversation à laquelle Oliver n'avait pas envie de participer. Si seulement l'hystérique pouvait le laisser profiter de sa pause tranquille...


When you’re close to me.
Up on melancholy hill there’s a plastic tree. Are you here with me just looking out on the day, of another dream. Well you can’t get what you want but you can get me. So let’s set up and see. ‘Cause you are my medicine. When you’re close to me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 26/10/2014

Personnage
Pouvoir:
Âge: 19
Métier: Etudiante en sciences occultes

MessageSujet: Re: Riverside - Libre   Mar 11 Nov 2014 - 13:38

Respire, inspire, expire, doucement, voilà, comme ça...

Je fais de mon mieux pour garder mon calme, si je me faisais remarquer ici alors même que je suis là à cause de mes pulsions, ça serait vraiment la galère. Je me concentre sur les bruits alentours, n'écoutant pas un traître mot du mec en face de moi, il me détaille et continue d'ouvrir la bouche, sûrement pour dire des saloperies, ça a l'air d'être son genre.

Finalement, j'ai enfin la réponse à ma question quand le sale type fait un signe de tête en direction de l'attroupement de personnes en TIG, un homme se démarque en n'ayant pas de combinaison affreuse. Quoi que... à bien y penser, pour la peinture elle serait plutôt pas mal du tout !

Avec un grand sourire, je me tourne vers le sale type et lui sert un flamboyant
"Salut, moi c'est Oz !" Puis, je déguerpis aussi vite que je suis arrivée et me dirige vers l'éducateur.

Ce dernier m'engueule pour mon retard et m'assure de me faire rattraper mes heures de retard, c'est à dire une journée... vraiment beaucoup. Agacée, je pars chercher la fameuse combinaison que j'exècre tant.
Je sors des vestiaires honteuse, maintenant j'ai l'air d'une carotte, génial.

Je retourne chercher mon baladeur et mes clopes puis, sors du bâtiment sur un air de Bon Jovi.

Allez, plus qu'une heure.

Je rejoins les autres jeunes et commence à ramasser des capotes.



...Keep calm, stay calm....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Riverside - Libre   

Revenir en haut Aller en bas
 

Riverside - Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Misfits • Forum RPG :: Londres :: Southwark :: La Tamise-