AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une bouteille de vin à la main - Bellamy.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 14/09/2014

Personnage
Pouvoir:
Âge: 25 ans.
Métier: TIG --'

MessageSujet: Une bouteille de vin à la main - Bellamy.   Mar 16 Sep 2014 - 15:31

une bouteille de vin dans la main



C'était la première fois que quelqu'un allait venir chez Silent et moi. Certes, quand on me voyais, on pouvait penser à un cercueil en guise de lit, des rideaux noirs cachant les baies vitrées, mais non. On arriva au pied de l'appartement, je commençais à être un peu angoissé. J'ouvrais mon monde à quelqu'un, ce qui était bien rare. Je restais silencieuse quand on pris l'ascenseur.

Une fois arrivée, je saisie mes clefs puis ouvrit et fit entrer Bellamy. L'appartement était vraiment grand, le salon donnait une vue énorme sur Big Ben, les baies vitrées donnait l'impression de vivre dans le vide. La décoration était noire et blanche. Ce qui nous correspondais Silent et moi. La blonde, la brune, la glace, le feu. Il y avait quelques touches de verts pommes. Bien aménagé, il y avait toujours la poignée de la porte de la chambre de Silent fondue. Il y avait beaucoup de trace de brûlure repeinte à la couleur du mur. Des photos représentant Silent et moi, les autres représentaient mes parents, leur visage sur les photos brûlées. Il y avait des extincteurs un peu partout mais bien caché en décoration.

- Installe toi.

Dis je en lui montrant le canapé d'angle face à une table basse en verre. Je me rendit dans la cuisine américaine donnant sur le salon puis pris une bouteille de vin datant de très loin. Puis servit un plateau avec deux coupes et la bouteille de vin.

- Tu croyais vraiment que je vivais dans un cimetière ?

Dis je d'un air amusé car tout le monde pensait ça de moi.

Code by Silver Lungs



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 374
Date d'inscription : 11/09/2014
Age : 26

Personnage
Pouvoir:
Âge: 25 ans
Métier: en TIG à Tottenham, fier de moi papa j'espère ?

MessageSujet: Re: Une bouteille de vin à la main - Bellamy.   Mar 16 Sep 2014 - 15:50

une bouteille de vin à la main

don't be so sure that you know someone until you have visit his home, you may be surprised

A part Naevia et ma meilleure amie, je n'avais pas beaucoup de visiteurs chez moi. Je ne le fais pas vraiment exprès, mais disons que vu l'état toujours bordélique de ma tanière, j'évitais les invitations. Vu l'ambiance silencieuse et un peu stressée de l’ascenseur de son immeuble, j'en déduisais qu'il en était de même pour Phénix. Non pas qu'elle vivait dans le même dépotoir que moi, mais qu'elle n'avait pas l'habitude d'emmener n'importe qui à son appart'. Sur le moment j'eus un petit sourire en coin, mélange d'amusement et de fierté. C'était preuve qu'elle me faisait confiance quelque part. Ce qui est rare chez les gens que je côtoie. La plupart se méfient, à juste titre. En même temps je n'étais pas des plus stables, ni du genre à être le parfait ami dont on rêve.

Lorsque Phén' ouvrit la porte, j'entrai et découvris exactement ce à quoi je ne m'attendais pas : un endroit spacieux, de grandes vitres sans épais rideaux victoriens, une décoration équilibrée entre noir et blanc, sobre mais à la fois classe avec quelques touches de couleur vert pomme. Cela dit, la peinture n'était pas toujours parfaite, comme si on repeignait souvent les murs. Je m'arrête brièvement sur les cadres photo, assez pour apercevoir qu'il y a certaines têtes que Phénix ne devait pas trop apprécier. Je détourne mon regard pour ne pas paraître impoli à me poser des questions sur le pourquoi du comment.

- Installe toi.

Avec plaisir ! Je m'affale sur le canapé dans un soupir de soulagement. Il était confortable. Alors que la demoiselle part se cacher derrière le comptoir de sa cuisine pour trifouiller je ne sais quoi. J'étais plus occupé à apprécier la vue qu'à savoir ce qu'elle faisait. Quand elle revint, Phénix posa un plateau sur lequel se trouvaient deux verres et une bouteille de vin. A noter, pour la prochaine fois, je proposerai une bière dans mes conneries. La vérité et que je n'étais pas trop vin, mais j'allais me forcer. Ouais, fierté masculine, je sais ce que je veux et je bois du vin. C'est très adulte et mature de boire du vin en France ! Je pense qu'ils ont autre chose que du picrate de supermarché chez eux aussi. Mais bon, je ne devais pas juger avant d'avoir goûter. Seulement, mes souvenirs de jus de raisin ne sont pas des plus glorieux... Vous avez pas idée à quel point ça vous file un mal de crâne une cuite au vin rouge !

- Tu croyais vraiment que je vivais dans un cimetière ? Demande-t-elle.

Je plisse les yeux.

- Non.

Fronce mes sourcils.

- Un cimetière ? Non...

Un sourire.

- Qui pourrait penser que tu vis dans un cimetière ?

Je hoche la tête. Ok, grillé. Mais bon, la scène aura beau me tourner au ridicule au moins ça devrait l'amuser. Après tout je ne dois pas être le seul à avoir pensé ça. Je ne suis pas des plus ouverts en réalité. Je me cantonne régulièrement aux stéréotypes. C'est souvent drôle et au moins j'évite de me triturer les méninges. Ce n'est pas une partie de plaisir d'analyser les gens, de chercher à connaître leur personnalité de prime abord.

- Du vin ?

Dis-je en prenant la bouteille et le verre qui était le plus proche d'elle.


made by LUMOS MAXIMA


call me to become powerful
If you could see yourselves... We had it all. We have fucked up bigger and better than any generation that came before us. We were so beautiful... We’re screw-ups.
code broadsword.


Dernière édition par Bellamy Clayton le Dim 21 Sep 2014 - 21:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 14/09/2014

Personnage
Pouvoir:
Âge: 25 ans.
Métier: TIG --'

MessageSujet: Re: Une bouteille de vin à la main - Bellamy.   Mar 16 Sep 2014 - 16:07

une bouteille de vin dans la main



Je donnais que très rarement ma confiance, des fois trop tôt, ou d'autres fois trop tard. Mais je n'avais jamais été déçue. Enfin, si, une seule fois. Mais ce n'est guère important. Quand je donne ma confiance, je ne la redonne plus après. C'est ce qui me donnait un air dur et froid dans ma personnalité. Quand quelqu'un me décevait ou avait trahie cette confiance. Cette personne pouvait être sûr de ne plus jamais entendre un mot de ma part. Pire, selon la faute commise, cela pouvait aller loin.

Faire de la vie des gens un enfer était simple. Tout comme connaître une personne à ses chaussures et à ses mains. Du moins c'est ainsi que j'analysais les gens. S'ils avaient les mains abîmées, ou plutôt douces, fines, larges, grandes, petites. Cela disait tellement de choses. Évidemment, quelques fois je me trompais.

- Avec plaisir.

Dis je en esquissant un petit sourire en coin. Je l'avais bien pris au mot. Non, je n'étais pas diabolique ! Surtout qu'il y avait des bières fraîches au frigo. Mais il m'avait bien charrié tout à l'heure. Une petite et douce vengeance. Je sortis une cigarette de mon paquet puis l'alluma tout en en proposant une à mon invité.

- Oh, arrêtes... Je n'aime pas les hypocrites... Tout le monde pense cela. On juge les gens naturellement en imaginant leur lieux de vie. C'est naturel.

Dis je en souriant.

- Ça fait quoi d'être la première personne à entrer dans l'appartement de la ténébreuse et méchante Phénix ?

Demandais-je avec un air d'ironie.

Code by Silver Lungs



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 374
Date d'inscription : 11/09/2014
Age : 26

Personnage
Pouvoir:
Âge: 25 ans
Métier: en TIG à Tottenham, fier de moi papa j'espère ?

MessageSujet: Re: Une bouteille de vin à la main - Bellamy.   Mer 17 Sep 2014 - 18:00

une bouteille de vin à la main

don't be so sure that you know someone until you have visit his home, you may be surprised

La confiance, une valeur surfaite à mon goût. A moins d'être stupide, il y a toujours de personnes avec qui on va parler de certaines choses mais pas d'autres. Une limite à chaque relation. Suivant la personne qu'on a en face, on va lui accorder plus ou moins de crédit. C'est un peu à la tête du client ou par le jugement qu'on se fait de l'autre. Par exemple moi, je n'étais clairement pas digne de confiance si on en reste à mes apparences. Dans un second temps on peut très bien m'accorder certaines confidences soit en partant du principe que vu que j'en ai rien à cirer ça ne sortira pas, soit en pensant que je suis un abruti fini que personne ne croit ou qui est facile à discréditer. Pour le cas présent, j'en avais rien à faire que les murs de son appart étaient repeints et qu'elle aimait le vert. Cependant, quand on parlait de choses et d'autres, j'étais assez attentif pour échanger quelques idées, des points de vue. On n'a pas vraiment eu de débats elle et moi, mais ça nous arrive d'avoir des conversations civilisées, comme les grandes personnes qu'on est censés être. Servant Phénix qui se délectait de sa petite victoire, j'affichai un sourire vaincu mais pas défaitiste, bien au contraire. Cela m'encourager à redoubler d'efforts pour la prochaine fois !

- Oh, arrête... Je n'aime pas les hypocrites... Tout le monde pense cela. On juge les gens naturellement en imaginant leur lieu de vie. C'est naturel.
- Tu as raison, mais à dire vrai je penchais plutôt pour une crypte au fond du jardin d'un manoir hanté, répliquai-je en riant.
- Ça fait quoi d'être la première personne à entrer dans l'appartement de la ténébreuse et méchante Phénix ?

Je l'observe une second d'un air investigateur avant de me servir et de lever mon verre pour que l'on trinque avant de boire ce nectar.

- J'ignorais être le premier, mais du coup je suis un peu comme l'Élu, plus qu'à trouver le terrier du lapin blanc et je serais dans la matrice ? Expliquai-je avec un air sérieux qui ne témoignait que de ma connerie légendaire et de mon humour douteux.

Toute cette histoire pour signifier que cela ne me faisait ni chaud ni froid, enfin sûrement un peu chaud vu la beauté pyromane qui se trouvait face à moi.


made by LUMOS MAXIMA


call me to become powerful
If you could see yourselves... We had it all. We have fucked up bigger and better than any generation that came before us. We were so beautiful... We’re screw-ups.
code broadsword.


Dernière édition par Bellamy Clayton le Dim 21 Sep 2014 - 21:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 14/09/2014

Personnage
Pouvoir:
Âge: 25 ans.
Métier: TIG --'

MessageSujet: Re: Une bouteille de vin à la main - Bellamy.   Dim 21 Sep 2014 - 2:23

une bouteille de vin dans la main



Autrefois, avant ce renouveau grâce à l'orage, il aurait été possible que mon chez moi soit dans une crypte dans un manoir hanté. J'étais tellement folle... Du moins je l'avais été. Heureusement que je n'étais plus ainsi. Je n'aurais pas caché mon pouvoir, au contraire, je m'en serais servit en publique pour traumatiser les gens et prendre ma revanche sur le monde. Sur ce monde qui m'avait tant fait souffrir durant mes années d'adolescences. Mais non, je n'étais pas tombé là dedans fort heureusement. Je souria puis trinqua avec Bellamy. Je trempa mes lèvres dans le délicieux nectar de vin. Lançant un regard amusé à Bellamy qui venait de m'avouer où il s'imaginait que je vive. Je lâcha même un petit rire silencieux.

Je connaissais Bellamy de vue et par ses provocations au TIG mais je ne connaissais rien de lui. Ni son pouvoir, ni son ancienne vie. Rien. Bien que les gens n'aimaient pas parler d'eux, moi j'aimais bien écouter leur vie et analyser ce qui avait fait de la personne cette personne ci. Très philosophique comme pensée ceci dit.

- Oui et puis le chapelier toqué aussi tant qu'on y est...

Tant qu'à aller dans l'extrême... Je me placa un peu mieux pour être un peu plus confortable. Un verre dans la main gauche, mon autre bras s'accoudant sur le dossier du canapé noir et ma main qui supportait ma tête. Une jambe croisée sous l'autre et légèrement de biais.

- Sérieusement... C'est quoi ton pouvoir depuis l'orage ? Il ne semble pas t'affecter comme les autres.

Demandais je d'une voix sérieuse.
Code by Silver Lungs



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 374
Date d'inscription : 11/09/2014
Age : 26

Personnage
Pouvoir:
Âge: 25 ans
Métier: en TIG à Tottenham, fier de moi papa j'espère ?

MessageSujet: Re: Une bouteille de vin à la main - Bellamy.   Dim 21 Sep 2014 - 21:55

une bouteille de vin à la main

don't be so sure that you know someone until you have visit his home, you may be surprised

Il y a deux sortes de personnes ayant des pouvoirs : ceux qui s'extasient et n'en font qu'à leur tête, préférant aider leur cause plutôt que d'évaluer les possibilités que ce pouvoir leur offre et ceux que ça fait grandir, mûrir en quelque sorte : chez certaines personnes, c'est un accomplissement, ou la naissance d'un nouveau but, d'un nouvel idéal. Ils se servent de leurs pouvoirs pour aider à améliorer un tant soit peu le monde ou tout, faire quelque chose d'utile. Je n'étais pas dans la deuxième catégorie. Je ne suis pas fier de me servir de mon pouvoir seulement pour les thunes que ça peut me rapporter, d'autant plus que tant qu'on ne me coupe pas les vivres là-haut, je ne suis pas particulièrement dans le besoin. Si je voulais, je pouvais avoir tout l'argent de mon père. Cependant je suis une tête de con qui n'a pas envie de dépendre de lui. Alors j'abuse de certaines personnes dans le besoin... En effet, on m'a souvent demandé un pouvoir pour des buts louables, des actions bonnes qui amélioreraient le monde. J'y vois là un marché : plus le mec est déterminé à avoir un pouvoir, plus je le fais casquer. Ce qui me range immédiatement dans la case des gros connards. Aucune fierté à cela, même si d'un point de vue personnel, je m'en tamponne l'oreille avec des babouches.

- Oui et puis le chapelier toqué aussi tant qu'on y est..., réplique la jeune femme.
- Suis-je démasqué ? Un sourcil arqué, j'accompagne ma phrase d'un sourire joueur.

Le vin n'était pas si mauvais que ça. Bien qu'un petit rictus gâcha mon beau sourire, je restai à l'écoute de Phénix qui avait l'air de montrer une curiosité intéressante à mon égard.

- Sérieusement... C'est quoi ton pouvoir depuis l'orage ? Il ne semble pas t'affecter comme les autres.

Je regarde un instant par la baie vitrée. Les gens le savaient, aux TIG, que j'avais un pouvoir. Tout du moins ceux qui nous entouraient, qui étaient dans la confidence. Mais personne ne s'y est jamais trop intéressé. Ce n'était pas plus mal. Avec un tel pouvoir, les gens pourraient avoir peur de m'approcher, pensant que je pourrais d'un seul touché leur prendre ce qu'ils avaient acquis durant l'orage. Je n'étais pas mauvais au point de faire ça à ceux que je pouvais considérer comme mes amis, tout du moins des connaissances. Techniquement, Phénix devait avoir bien joué son coup : m'avoir fait rentrer chez elle, me laisser découvrir une part d'elle que j'ignorais c'était un signe de confiance. Dans cette question pourtant pouvant être anodine, je serais mal poli de ne pas lui accorder une réponse. Un échange de politesses. On appellera ça comme ça.

- S'il ne m'affecte pas comme les autres c'est qu'il est plutôt... passif je dirais.

Un léger silence plane. Je laisse monter le suspens deux secondes avant de m'avancer et lui prendre la main. Un léger sourire me trahi.

- Je peux, d'un touché, prendre le pouvoir de quelqu'un, le garder et le donner à quelqu'un d'autre. Sans pouvoir l'utiliser moi-même.

Ce dernier point était triste, il y avait quelques pouvoirs que j'aurais bien aimé tester...


made by LUMOS MAXIMA


call me to become powerful
If you could see yourselves... We had it all. We have fucked up bigger and better than any generation that came before us. We were so beautiful... We’re screw-ups.
code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une bouteille de vin à la main - Bellamy.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une bouteille de vin à la main - Bellamy.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La main invisible
» Le groupe T-vice victime d'un vol à main armé à Saint Domingue
» Une bouteille de vodka, deux grands enfants et trois étoiles
» Prendre furtivement sa main, Oublier un peu les copains...
» Comme les doigts de la main

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Misfits • Forum RPG :: Londres :: Redbridge :: Appartements :: Phénix Madden & Silent Green-