AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le pouvoir Matriarcal, y'a rien de mieux ! (M.L.)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 09/10/2014

Personnage
Pouvoir:
Âge: 27 ans.
Métier: Éducatrice de SouthWark.

MessageSujet: Le pouvoir Matriarcal, y'a rien de mieux ! (M.L.)   Jeu 9 Oct - 21:23

Maxine Leroy
Isabelle Cornish
Identité
« Salut, moi c'est Maxine Maria Leroy-Martinez dans le groupe sorry you got shot a man, j'ai 27 ans, je suis née le treize février à Madrid, Espagne. Je suis éducatrice, actuellement célibataire et je suis attiré par tout ce qui bouge, et tout ce qui bouge pas d'ailleurs. »

Pouvoir
DESTRUCTION DES POUVOIRS.
(Par acte sexuel et/ou échange de fluides corporels).

Maxine est capable de détruire les pouvoirs des autres en couchant avec eux ou lors d'un échange de certains fluides corporels plutôt important. Il semblerait que quelque chose en Maxine détruit les gênes que le fameux orage à réussit à activé chez certaines personnes. Cependant, en cinq ans, elle a apprit à plus ou moins contrôler son "don", et il est maintenant extrêmement rare qu'elle détruise le pouvoir des gens sans le vouloir...

Caractère
Maxine, c'est un vrai bout de femme. Forte et conquérante, elle n'est pas devenue éducatrice en TIG juste pour énerver son monde ; mais bien pour aider sans faciliter la tache. Oui, c'est une jeune femme un peu cruelle et méchante sur les bords, très machiavélique en fait. Elle sait très bien ce qu'elle veut, quand elle le veut, et est quasiment prête à tout pour cela ; elle a un petit côté manipulatrice qui ne se voit pas au premier coup d'oeil, avec la bouille ronde d'ange qu'elle se tape.
Maxine, c'est aussi quelqu'un qu'il ne vaut mieux pas chercher. Colérique, elle peut piquer des crises et devenir violente en un coup, même si ce n'est pas avec son petit mètre cinquante-six qu'elle va réellement faire mal à quelqu'un. Néanmoins, il faut toujours se méfier de ce genre de petite excitée méchante.

Elle est habituellement souriante et plutôt joyeuse, avec le rythme dans la peau. Certes, elle n'est pas toute fine, elle a des formes, mais Maxine s'en fou, elle considère même ses rondeurs comme un plus lorsqu'elle remue les hanches dans le vide, en regardant les gens travailler.
Extrêmement jalouse et possessive en ce qui concerne les personnes ; elle défendra bec-et-ongle ses amis ou les personnes qu'elle connait. Pour elle, il n'y a pas vraiment de justice, alors elle essaye de la faire elle-même, et si ça ne fonctionne pas, de passer à côté pour mieux y arriver. Certes, elle travaille dans un secteur très droit, et pourtant c'est une femme qui prend toujours des petits chemins de traverse pour arriver là où elle veut.

Maxine est assez maternelle, en tout cas quand elle le veut, ce qui n'arrive pas souvent. Piquante, son côté colérique s'accompagne d'un répondant ; toujours poli, toujours avec un grand sourire, mais surtout cassant, ce qui lui permet souvent de se faire respecter malgré ses nombreux défauts dans un secteur comme les TIG.

Mais avant toutes autres choses, s'il y a bien un truc qui résume la brune, c'est son côté sulfureux. C'est une séductrice dans l'âme, elle est sensuelle, chaude. Il n'est pas rare qu'elle fasse des allusions plus que sexuelles ; elle est pire que les adolescents en manque de sexe.

© merci
Histoire
Maxine est née en Espagne, dans la capitale. Ses parents (une Anglaise et un espagnol) se sont longuement battus pour savoir de quelle origine allait être le nom complet de leur adorable petite fille ; ils ont finalement choisi de partager les origines, en plus de choisir un peu un truc rien avoir, comme une preuve d'amour ; avant de se séparer six mois après la naissance de Maxine (et un déménagement en Angleterre) parce qu'ils ne se supportaient plus.

La toute jeune Maxine a grandi dans ce climat de haine, les parents se disputant continuellement pour savoir qui allait la garder cette semaine, mais non pas celle là c'est pas possible, non pas le week-end c'est pas assez et blablabla... Pourtant, et étonnement d'ailleurs, ça n'a pas empêchée la petite fille d'être une enfant souriante et joyeuse, rarement de mauvaise humeur. En maternelle, elle était celle qui trouvait des solutions aux disputes entre ses amis, elle était celle qui prenait soin des personnes tristes dans la cours. Une adorable enfant, qui grandit, sans sembler trop gênée par la guéguerre continuelle que se livraient ses parents, sans pause. A vrai dire, elle s'en foutait un peu, car malgré son jeune âge, elle a très vite était une jeune fille autonome qui pensait plutôt par elle-même.

L'adolescence de Maxine est légèrement différente ; pour faire simple, c'était une pétasse, une vraie salope. Sans gêne, hautaine, méchante ; elle s'est moquée des plus jeunes et des personnes en manque de confiance en soit, elle s'en foutait des professeurs, leur manquant de respect tout en trouvant cela normal, elle buvait à en frôler le coma éthylique dans les soirées et fumait comme un pompier en manque de feu. Tout cela, en plus de profiter du corps de toutes les personnes passant dans sa rue, ou celle de son école. Elle aimait savoir que les hommes et les femmes aimaient son corps, malgré qu'il ne corresponde clairement pas au canon de beauté féminin que les magazines montraient.
Elle n'a clairement pas été l'adolescente la plus modèle, et le sait parfaitement bien... Et pourtant, Maxine reste fière de son passé. Parce qu'il a fait ce qu'elle est maintenant, et qu'elle a gardé une légère facette hautaine de sa petite personne.

Après cela, sa vie à suivie son petit bonhomme de chemin. Il ne s'est rien passé de bien passionnant dans sa vie. Elle a pris de la maturité, plus vite qu'un fruit, et même si au départ elle s'est dirigée vers des études de professeur de primaire, elle a vite changée d'avis pour courir vers le secteur des problèmes.
Enfin, sa vie était tranquille jusqu'à un orage. Un bête orage, idiot, débile, banal. Tellement banal, que certaines personnes autour d'elle en devenaient vraiment bizarres. Au départ, Maxine n'a pas bien compris. Jusqu'à ce que son petit-copain du moment, avec qui elle était depuis deux semaines, se transforme en animal. Devant elle. De quoi se demander si ce qu'on a mangé ce matin était réellement encore bon ! La brune a longtemps été abasourdie, se demandant ce qu'il se passait. Son copain apprit à plus ou moins contrôler son don de transformation ; jusqu'à leur première fois. C'était idiot, tout bête, mais juste après qu'ils aient couché ensemble, il était incapable de se changer. Maxine crut que c'était un effet passager, et que c'était normal qu'au bout d'un certain temps il ne soit plus capable de se changer, mais... Wow. N'empêche qu'il s'était transformé en animal, merde.

Sauf que malheureusement, ce ne fut pas la seule fois. Bien après, elle rencontra des personnes capables de faire des choses extraordinaires, mais qui étaient incapables de le refaire après qu'ils aient couchés avec elle. (et Maxine avait une vie sexuelle bien remplie, donc bon...)
Elle a raconté ses mésaventures à sa meilleure amie, et cette dernière à supposée en rigolant que c'était peut-être ça, son pouvoir à elle. De détruire le pouvoir des autres. Et Maxine n'a clairement pas rigolé quand l'idée a fait son chemin dans son cerveau comme quelque chose de logique et tellement probable.

Même si ça ne l'a pas réellement changée, qu'elle a gardé ses habitudes nymphomanes, Maxine fait un peu plus attention avec qui elle couche. Elle hésite d'ailleurs très sérieusement à mettre des petites annonces partout, pour aider les gens. ("Tu possèdes un pouvoir de merde depuis un orage ? Fille ou garçon, viens me voir, je peux régler ça. Avec beaucoup de plaisir. Sauf si tu es moche. Cordialement, Maxine L.")

Et puis, elle a rencontré un homme. Un Clayton, riche de partout. Il était assez extravaguant, tout comme le reste de sa famille, à montrer leur richesse dès qu'ils le pouvaient. Et quoi de mieux que d'avoir une magnifique fille à son bras, pour montrer que l'argent ne fait pas tout ? Maxine n'a pas dit non, et rapidement, elle pendait à son bras partout où il allait, sans modération, avec en plus de cela une bague au doigt. Dans ce monde étouffé par l'argent, avoir une femme au bout de deux mois n'est pas quelque chose d'étonnant. Cela ne la dérangeait pas, au moins, elle avait tout ce qu'elle voulait, et Maxine ne demandait presque pas mieux.
La brune a rencontré à de nombreuses reprises le reste de la famille de son homme. Sa soeur et son mari, notamment, ainsi que leurs deux enfants. Se retrouver presque tante était quelque chose d'assez étrange, mais vu son caractère ouvert, elle n'a pas vraiment eu des soucis. Bellamy, l'aîné, avait l'air d'avoir de gros problèmes avec sa famille, et très vite, elle comprit qu'il n'aimait pas son côté tante, mais qu'en tant que personne c'était totalement différent ; après tout, Maxine ne fait pas partit du même genre de personne que les Clayton. Elle a ensuite rencontré Naevia, la plus jeune, mais elle ne l'a connait pas super bien, et la plus jeune ne semble pas trop vouloir la connaitre non plus... Elle n'en a d'ailleurs pas eut besoin. Son cher, très cher mari-d'amûûr-chéri est mort, alors qu'ils en étaient à moins de six mois de mariage. Une tragédie, vraiment...

Maxine n'a heureusement pas pleuré longtemps. Entre l'héritage, et le reste de la famille qui prenait soin d'elle (surement pour faire bonne figure, une jeune veuve dans la famille quand même !), la brune n'a pas encore trouvé le temps de se plaindre...

Tout cela pour dire que la vie de Maxine n'est pas réellement passionnante. Après des études d'éducatrice spécialisée, après avoir travaillé avec les handicapés pendant un an, et six mois dans une prison, elle vient de trouver un boulot en tant qu'éducatrice en TIG. Ce qu'elle rêvait (ou presque. Elle veut toujours devenir une princesse.) est enfin devenu possible ! A voir ce qui va se passer...


Dernière édition par Maxine Leroy le Dim 12 Oct - 11:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 374
Date d'inscription : 11/09/2014
Age : 25

Personnage
Pouvoir:
Âge: 25 ans
Métier: en TIG à Tottenham, fier de moi papa j'espère ?

MessageSujet: Re: Le pouvoir Matriarcal, y'a rien de mieux ! (M.L.)   Jeu 9 Oct - 21:47

Je te souhaite officiellement la bienvenue sur Misfits RPG !
Un personnage très prometteur que j'ai hâte de rencontrer en rp :3


call me to become powerful
If you could see yourselves... We had it all. We have fucked up bigger and better than any generation that came before us. We were so beautiful... We’re screw-ups.
code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Le pouvoir Matriarcal, y'a rien de mieux ! (M.L.)   Sam 11 Oct - 20:49

Hey salut la tantine ^^ Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 236
Date d'inscription : 05/10/2014

Personnage
Pouvoir:
Âge: 43
Métier: Tatoueur

MessageSujet: Re: Le pouvoir Matriarcal, y'a rien de mieux ! (M.L.)   Dim 12 Oct - 11:16

Bienvenue fesses moelleuses °°
*parait louche*

...
<-<
>->
*se tire*



  ♣️ ♣️ ♣️ Not tired to lose myself yet ~
On m'a offert 6.5 Roses ♥  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 04/09/2014

Personnage
Pouvoir:
Âge: Intemporel
Métier: Maître de l'Aléa et du Hasard

MessageSujet: Re: Le pouvoir Matriarcal, y'a rien de mieux ! (M.L.)   Dim 12 Oct - 11:38

Fiche validée

Bienvenue sur Misfits RPG et bravo pour ta présentation ! Elle est validée, ce qui veut dire que tu pourras bientôt jouer tranquillement !

Il reste quelques petits détails à régler avant ça ...
Assure-toi d'avoir enregistré ton avatar et n'oublie pas de recenser ton pouvoir si jamais tu en as un.
N'hésite pas à créer une page dans les Liens et RPs pour que les autres joueurs te trouvent facilement, puis un espace scénarios est ouvert si jamais tu veux pré-créer des liens avec ton personnage.
Petit + si ton personnage est en TIG ou un éducateur, rdv dans la liste des groupes de TIG pour l'y inscrire !

Après ces derniers points administratifs, tu seras libre de flooder et de RP toute la journée :011:
©️ merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://misfits.forumactif.fr
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le pouvoir Matriarcal, y'a rien de mieux ! (M.L.)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le pouvoir Matriarcal, y'a rien de mieux ! (M.L.)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le pouvoir Matriarcal, y'a rien de mieux ! (M.L.)
» Rien de mieux qu'un enfant pour rendre le sourire ... Part II [Nahla Maluka]
» Car il n'y a rien de mieux que de se revoir, peu importe ce qui nous sépare [Les jumeaux:P ]
» Rien de mieux que l'air marin! (libre!)
» Ya rien de mieux pour se Zenifier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Misfits • Forum RPG :: Centre municipal :: Dossiers :: Présentations :: Fiches validées-